Si vous êtes dans le secteur du commerce, vous savez très bien qu’il est indiscutable de connaître sa cible ! C’est l’essence même du domaine et c’est qu’on appelle définir la zone de chalandise. Bien saisir cette notion est un pas vers la réussite et le développement de son business et son réseau de commerce.

Qu’est-ce qu’est la chalandise ?

Une zone de chalandise est cette zone d’influence d’un business, là où il y a la majorité des clients et donc de bénéfices. Cette zone d’attraction se délimite par des cercles de regroupement des clients qui se caractérisent par la même durée nécessaire aux clients pour atteindre un des points de vente.

En général, il y a trois zones d’action :

  • Zone primaire : où le temps nécessaire pour aller au point de vente est de moins de 5 minutes.
  • Zone secondaire : où ce temps est estimé de 5 à 15 minutes.
  • Zone tertiaire : là où le client a besoin d’au delà de 15 minutes pour arriver à destination.

Certains critères sont à la base de la délimitation de ces zones, tels que le domaine d’activité qui définit si les clients prennent la peine d’investir du temps pour se rendre au lieu de commerce. Cela signifie que le type d’activité définit le drainage des consommateurs.

Pourquoi étudier le géomarketing de son business?

Cette étude de la zone de chalandise permet d’adapter l’offre aux caractéristiques et à la demande des clients potentiels. Ceci dit, pour s’adapter à ces variations, il est crucial d’ajuster sans cesse sa stratégie de communication par rapport aux changements du domaine, clientèle ou concurrents. Cette étude permet de repérer les zones de chalandise qu’il faut renforcer en implantant un nouveau point de vente quand la demande y est mais pas l’offre.

Afin de réaliser cette étude, il est nécessaire de savoir que les cibles et les zones de potentielle vente ne sont pas les mêmes et ne présentent pas la même forme de demande, ceci nécessite une variation de l’offre selon des critères de ciblage, à savoir les habitants ainsi que le rapprochement ou l’éloignement du magasin par rapport à la zone d’affluence de la plus grande portion des clients. Il faut également prendre en considération le paramètre de la concurrence et son niveau dans la zone car plus elle est grande moins il y a de consommateurs.

Pour parvenir à sélectionner une zone de chalandise, il existe quelques méthodes comme instaurer un programme de fidélisation des clients ou alors tirer profit des bons de livraisons et des factures qui contiennent les adresses à conserver et au final , il est possible d’avoir recours au sondage et analyser le résultat final.

Aehess.fr